Imprimer

Défis de l'économie

Selon le rapport économique de la Banque mondiale 2013 (i) La structure de l'économie palestinienne s'est détériorée depuis la fin des années 1990 avec une réduction de la valeur ajoutée des secteurs marchands, illustrée par la baisse de la productivité des secteurs agricole et manufacturier (ii) la qualité des infrastructures des secteurs clés comme l'eau et le transport se détériore et endommage la productivité économique (III) avec un taux très élevé du chômage, de nombreux Palestiniens sont privés de travail et de la possibilité de développer des compétences par le travail; l’augmentation de l'emploi dans le secteur public a permis de réduire le chômage, mais le recours à ce type d’emplois n’est pas durable.

Quelles sont les causes de cette détérioration

Les accords d'Oslo n’ont laissé aux Palestiniens aucune marge pour construire une économie durable. Le gouvernement israélien contrôle totalement l'économie palestinienne. Il contrôle les frontières et les secteurs de l’eau et de l’énergie. Il perçoit les taxes et les transfère à l'Autorité Palestinienne en imposant ses conditions. L'aide des pays donateurs a été inefficace: cette aide a été dirigée vers les secteurs non productifs tels que la sécurité ; une grande partie de cette aide a été utilisée comme des frais de gestion. Vingt ans après Oslo, l'économie palestinienne est dans une situation critique. Pour plus d'information, merci de visiter les liens suivants:

 

Share

Visitors

287326
Today
This Week
All
127
520
287326