Print

« L'histoire occultée des Palestiniens » de S. Mansour-Mérien

Sandrine Mansour-Mérien «L'histoire occultée des Palestiniens 1947-1953 », Editions Privat

"Lorsque j'ai travaillé sur les archives et aussi dans les lectures des historiens palestiniens pour préparer ma thèse, j'ai constaté à quel point le paysage des livres historiques sur la Nakba mais en général sur la Palestine "occultait" les sources palestiniennes.

  Certes, nous trouvons Elias Sanbar, ou encore Rachid Khakidi qui sont présents mais finalement peu face à tout le corpus important disponible et qui n'est pas traduit en France. Les nouveaux historiens israéliens ont contribué à dire autre chose que la propagande officielle israélienne mais pourquoi ne pas laisser aussi de la place à ces historiens palestiniens, anciens, mais aussi contemporains, pour compléter cette histoire, histoire qui a été écrite finalement par les vainqueurs. C'est en gros ce que je dis dans mon introduction. L'autre point, c'était aussi pour donner une nouvelle définition de la Nakba au niveau de sa datation. Partir de 1947 pour arriver en 1953 implique que la cause de l'expulsion n'est pas la guerre mais bien liée à un projet bien plus ancien et qui malgré la signature des armistices à continuer à être appliquer sur le terrain pour arriver à ce que Nur Masalha disait être le projet sioniste: 'Plus de terre et moins d'Arabes".L'ensemble de ces références sont corroborées pars des archives inédites issues des archives diplomatiques françaises."

Share

Visitors

221063
Today
This Week
All
75
447
221063